Établissement Public d’aménagement et de Gestion de l’eau LOIRE LIGNON

Natura 2000 haute vallée du Lignon

Qu'est-ce que Natura 2000?

Il s’agit du réseau des sites naturels les plus remarquables de l’Union Européenne (27 000 sites dont 1753 en France), qui a pour objectif d’assurer le maintien ou le rétablissement, dans un état de conservation favorable, de certains habitats naturels et/ou espèces de flore et de faune sauvage identifiés pour leur rareté ou leur fragilité. Ce réseau est un engagement de l’Europe et de ses Etats membres à contribuer à enrayer la perte de biodiversité.

NATURA 200022

La constitution de ce réseau est basée sur deux directives Européennes, la directive « Oiseaux » et la directive « Habitats Faune-Flore ». C’est la présence d’habitats ou d’espèces qualifiés d’intérêt communautaire listés dans les annexes de ces directives qui est à l’origine de la désignation des sites.

Ainsi par ce classement, Le Lignon est reconnu comme un patrimoine naturel particulièrement remarquable en Europe du fait des habitats et espèces rares qu’il abrite encore.

En France, la mise en œuvre d’actions sur les sites Natura 2000 est basée sur le volontariat et la contractualisation afin de favoriser l’implication des acteurs locaux, avec deux outils propres :

  • le contrat Natura 2000 : engagement des propriétaires ou exploitants des terrains à mettre en œuvre des actions de gestion, signé pour une durée de 5 ans et donnant lieu à une contre-partie financière (financée par l’Europe et l’Etat)
  • la charte Natura 2000 : un guide de bonnes pratiques sur lequel les propriétaires ou usagers du site s’engagent, pour une durée de 5 ans, sans que cela ne leur génère de surcoûts.

Par ailleurs, afin d’assurer l’équilibre entre préservation de la biodiversité et activités humaines, un outil de prévention a été mis en place : l’évaluation d’incidences Natura 2000. Elle doit être réalisée par tout porteur de projet à proximité du périmètre pour s’assurer de la comptabilité du projet avec les objectifs du site. Si des impacts significatifs sont avérés, il doit prévoir des mesures d’évitement, de réduction ou de compensation.

0
Hectares de superficie
0
km de cours d'eau
0
Communes
0
Espèces patrimoniales
Eurasian beaver in water peeking through branches

les objectifs de la démarche Natura 2000

L’objectif prioritaire de chaque site Natura 2000 est la préservation des espèces et habitats naturels recensés. Une gestion du site doit donc être mise en place de façon à garantir la présence à long terme des espèces et des habitats en faveur desquels il a été désigné. La préservation de ces espèces dépend du maintien et parfois de l’amélioration des différentes pratiques de chaque activité humaine.

Le site Natura 2000 “Haute Vallée du Lignon” a été désigné pour la préservation de quatre espèces d’intérêt communautaire (protégées par la Directive “Habitats”) :

  • la Moule perlière,
  • le Castor d’Europe,
  • la Loutre d’Europe,
  • l’Ecrevisses à pattes blanches.

Le Document d'objectifs

En 2009, le portage de la démarche d’élaboration du DOCOB (Document d’Objectifs) est confiée au SICALA de Haute-Loire. En deux ans, toute les données nécessaires ont été compilées, des études complémentaires ont été réalisées afin de pouvoir décrire le territoire et ses activités économiques, le patrimoine naturel, notamment ses habitats et espèces d’intérêt communautaire, et définir les enjeux du site.
En parallèle un important travail de concertation a été mené avec les représentants des usagers, les élus locaux et la population afin de définir les limites précises du site qui ont été étendues à l’amont jusqu’au site Natura 2000 du Mézenc.
En juin 2012, les objectifs de gestion du site et les mesures à mettre en œuvre, récapitulés dans le DOCOB, ont été validés par le Comité de Pilotage qui regroupe les acteurs locaux. Le DOCOB  a ensuite été approuvé par arrêté préfectoral le 31 juillet 2012.

Depuis 2013, l’animation de ce DOCOB sur le périmètre du site Haute Vallée du Lignon est confiée au SICALA Haute-Loire, puis à l’EPAGE Loire-Lignon depuis le 1er janvier 2020.

Les caractéristiques de la haute vallée du lignon

Situé entre Haute Loire et Ardèche, le site Natura 2000 “Haute Vallée du Lignon” comprend l’axe du Lignon du Velay en amont de la retenue de Lavalette. Il s’étend sur un linéaire d’environ 43 kilomètres et couvre une surface de 809 ha, englobant les parcelles riveraines de part et d’autres de la rivière, sur une bande passante de 35 à une centaine de mètres.

Les 9 communes concernées sont Chaudeyrolles, Saint-Front, Fay-sur-Lignon, les Vastres, le Mazet-Saint-Voy, Mars, le Chambon-sur-Lignon, Tence et Chenereilles.

®Théo Duperray

LEs enjeux

Les enjeux prioritaires du site Haute Vallée du Lignon sont axés sur :

  • L’amélioration de la qualité de l’eau,
  • La restauration de la continuité écologique (libre circulation des poissons,
  • La restauration de la végétation des berge (ripisylve).
® Anthony Caprio

Ces enjeux sont directement liés aux espèces du site, en particulier la Moule perlière et Castor d’Europe, ainsi qu’à l’habitat prioritaire « Forêts alluviales à Aulne glutineux et à Frêne commun ».

En effet, la Moule perlière est particulièrement exigeante en terme de qualité de l’eau, les concentrations en nitrates et en phosphates doivent être très faibles pour permettre sa reproduction (respectivement 1,7 mg/l et 0,03 mg/l). Par ailleurs, le colmatage du fond du lit (dépôt d’éléments fins) est limitant pour la survie des jeunes moules.

De plus, la Truite fario est l’hôte de la Moule perlière au cours de son stade larvaire aussi la présence et la libre circulation de ce poisson est essentielle pour permettre la réussite de son cycle vital.

Du fait de ses exigences particulières, toutes les actions conduites pour maintenir ou favoriser la présence de la Moule Perlière seront directement ou indirectement favorables à l’ensemble de l’écosystème rivière et aux autres espèces qui peuplent le Lignon. C’est pour cela qu’elle est qualifiée « d’espèce parapluie ».

Le renforcement de la ripisylve et la restauration de sa continuité sont particulièrement important pour le Castor et la Loutre, cet environnement constitue leurs zones de refuges, d’alimentation et de circulation. 

La ripisylve contribue non seulement à la survie de plusieurs espèces en tant qu’habitat, mais elle contribue à améliorer la qualité de l’eau du Lignon par son rôle de filtre naturel et par l’ombrage qui évite le réchauffement de l’eau.

Les objectifs de gestion du site

Les mesures de gestion du site Natura 2000 Haute-Vallée du Lignon contribuent à l’atteinte de 5 objectifs de développement durable :

  • Conserver les habitats et espèces à forte valeur patrimoniale 
  • Préserver voire restaurer la qualité de l’eau et des milieux aquatiques, humides et des sols
  • Gérer la végétation des berges
  • Assurer l’intégrité physique de la rivière
  • Contrôler l’évolution des populations invasives

Les actions concernent entre autres : le maintien ou le développement de pratiques agricoles ou forestières adaptées, la mise en défens des berges et l’installation d’abreuvoirs, la plantation ou l’entretien de la ripisylve, l’aménagement d’ouvrages hydrauliques, la restauration de zones humides…

Elles sont mises en œuvre à travers les contrats Natura 2000, qui comprennent les mesures Agro-Environnementales pour ce qui concerne les pratiques agricoles, et les chartes Natura 2000, engagées avec les propriétaires.

Par ailleurs des actions d’inventaires, d’animation et de communication accompagnent la mise en œuvre du document d’objectifs.

Elles comprennent des actions de suivis des habitats et espèces, mais aussi de la qualité de l’eau afin de surveiller l’état écologique du site et d’évaluer l’efficacité des mesures. Les actions d’animation et de communication visent la bonne coordination de la mise en œuvre et l’appropriation des enjeux par les acteurs et la population locale.

 

otter-4661986_1920

Ces actions sont financées par l’Etat français (MTES -Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire) et l’Europe (FEADER – Fond Européen Agricole pour le Développement Rural).

Un projet emblématique du site Natura 2000, « le Lignon Retrouvé »

Situé en tête du bassin versant du Lignon du Velay, à Fay-sur-Lignon, un plan d’eau avait été créé sur une ancienne zone humide en barrant la rivière. Suite à une destruction par une crue centennale, il avait été reconstruit à la même place mais, cette fois-ci, en détournant le Lignon de son tracé naturel.

Grâce à l’engagement des acteurs locaux et des partenaires techniques et financiers, le plan d’eau a pu être effacé et le Lignon a pu retrouver le cours qu’il empruntait 45 ans plus tôt à quelques ajustements près.

Les dysfonctionnements éco-morphologiques générés par la présence du plan d’eau et par la mise en dérivation du Lignon concouraient à une réduction de la quantité, la qualité et la diversité des habitats du Lignon, qui abritait aux abords du plan d’eau des espèces d’intérêt communautaire (Castor et Loutre d’Europe et Moule perlière).

Pour réduire ces perturbations ainsi qu’un risque de rupture de la digue, un projet de réhabilitation du Lignon dans son lit historique a été étudié puis mis en œuvre par le SICALA de Haute-Loire. Ce projet a fait appel à un contrat Natura 2000 ainsi qu’au Contrat Territorial Haut-Lignon (CTHL) pour pouvoir être financé.

Une fois les traces du plan d’eau effacés et le Lignon remis dans son lit, d’autres milieux annexes ont été restaurés dans l’espace alluvial, comme des mares et zones humides, des portions de forêts alluviales et de boisements de « bois tendres » de type saulaie, favorable à l’installation du Castor. Un réseau de haies a pu être implanté et une prairie naturelle a été restaurée avec une technique innovante d’ensemencement par épandage de foin récolté sur des prairies proches du site.

Dans un esprit de développement durable, le site réhabilité sert aussi d’espace récréatif pour l’accueil du public tout en préservant les écosystèmes et les zones refuges pour la biodiversité.

un projet exemplaire

Le projet de réhabilitation du Lignon à Fay-sur-Lignon est un projet de restauration d’envergure et ambitieux qui a été récompensé par le grand prix du génie écologique 2018, distinction à portée nationale.

Les actualités

Documents